Latence informatique et HamSphere V4

La latence désigne la qualité d’une propriété dissimulée et amenée à apparaître ultérieurement.
Dans diverses circonstances, il s’agit également de temps de latence ou période de latence pour désigner le délai entre une action et le déclenchement d’une réaction, à savoir un retardement.

Pour mieux comprendre, prenons l’exemple avec un tuyau et de l’eau.
Nous allons voir en 4 étapes à quoi correspond la latence.
[membre]

  • Etape 1 : Le robinet est fermé.
  • Etape 2 : J’ouvre le robinet, l’eau entre dans le tuyau.
  • Etape 3 : L’eau se déplace dans le tuyau.
  • Etape 4 : L’eau arrive à destination.

La latence correspond au temps entre l’ouverture du robinet et le moment où l’eau arrive à destination.
On comprend bien que plus le tuyau est long, plus la latence est élevée.
(Ce n’est pas une question de débit, car le tuyau pourrait être plus gros, cela ne changerait rien, il faudrait toujours autant de temps à l’eau pour arriver au bout du tuyau).
Si nous prenons cet exemple sur un réseau informatique, on dira que la latence est le temps que met un paquet pour arriver d’un ordinateur à un autre ordinateur et que plus la latence est faible, meilleure est la connexion.

Pour nous et HamSphere V4,  nous allons donc parler de la Latence Informatique.
La latence en informatique est le délai de transmission dans les communications informatiques.
Il désigne le temps nécessaire à un paquet de données pour passer de la source à la destination à travers un réseau.
On comprend bien que plus la latence (le temps) est faible, meilleure est la connexion.

latence1

 

Voici un exemple sur Hamsphere V4 !
En cliquant en bas à droite de ce module vous pouvez voir sur quel serveur vous êtes et votre Latency.
Plus votre Latency est bas, plus l’échange entre votre routeur et le serveur est rapide et au contraire, plus votre Latency est haut, plus l’échange entre votre routeur et le serveur est lent.

Comme vous le savez les paquets de données transitent par différents équipements informatiques (les serveurs et routeurs), et chacun de ces équipements va mettre quelques millisecondes pour répondre et communiquer entre eux.
C’est la somme de tous ces délais qui va donner au final la latence de votre connexion.

 

 

Evidemment, vous avez fait les tests sur les différents serveurs de HamSphere, la latence ne sera pas la même suivant le serveur qui répond, car les serveurs seront plus ou moins loin à atteindre, mais en général, une latence élevée ne vient pas des serveurs mais plutôt de votre connexion personnelle.

Et pour finir, la latence peut également venir des types de connexions utilisées chez vous :

  • En fibre optique la latence est quasi-nulle,
  • Elle est un peu plus élevée en connexion par câble RJ45
  • Et enfin c’est en Wifi que la latence est la plus élevée.

Mais aussi les données sont ralenties par votre routeur parce que le réseau ne possède pas une bande passante suffisante (on ne parle pas de débit*) qu’y ne peut:

  • soit  faire face au nombre de paquets envoyés ou demandés
  • soit parce que les paquets passent par un grand nombre de routes différentes avant d’atteindre leur destination
  • soit être réduite pendant les heures de plus grande activité
  • soit les encombrements aux heures de pointe

* A l’heure de sortie des bureaux, dans une grande ville, le périphérique est bouché : pourtant sa « bande passante » (= la largeur de la route) est de deux fois trois voies : on pourrait croire que ça roule !
Pourtant le « débit » (= la vitesse des voitures) est quasi nul à cause de l’encombrement…
[/membre]

Rédacteur : DXRN-ADMIN

5 pensées sur “Latence informatique et HamSphere V4

  • 3 février 2017 à 11 h 41 min
    Permalink

    Une explication qui en vaut une autre, qui devrait être suffisante pour le novice.

    Toutefois, cette vulgarisation se veut semble t’il, être la parfaite excuse pour les soucis rencontrés sur HS4.
    En effet, si il y a « latence » élevée, celle-ci n’est pas à sens unique, et il faut remonter aux sources pour déterminer la « latence » totale, et en informatique, cela ne se limite pas à la partie « LAN » d’un ordinateur, mais en fait à toute l’architecture de la machine, en ce compris, le CPU et la mémoire en fonction de leur fréquence, ainsi que les « BUS » de liaison, série ou(et) parallèle, et ceci tant pour le « client » que le « serveur ».

    Il va donc de sois que dire « ne vient pas des serveurs mais plutôt de votre connexion personnelle » est un chemin plutôt facile.

    • 4 février 2017 à 7 h 40 min
      Permalink

      Bonjour Michel
      Bien vu !
      Effectivement cet article n’est juste que pour les novices.
      Bien évident que cela ne s’arrête pas à la connexion de l’utilisateur et nous excluons par le fait que les serveurs aussi ont une partie de responsabilité.
      D’où le terme « mais en général, une latence élevée ne vient pas des serveurs mais plutôt de votre connexion personnelle. ».
      On pourrait parler de technique notamment sur les serveurs mutualisés, dédiés, leur capacité, etc.
      « En effet, s’il y a « latence » élevée, celle-ci n’est pas à Sens Unique », et vous avez bien expliqué plus techniquement le pourquoi et sommes tout à fait d’accord là-dessus.
      Mais la plus grande partie, et suite à des tests que nous avons faits, notamment sur le type de connexion, le type de matériel y participe déjà beaucoup.
      On pourrait dire que cet article concerne l’utilisateur et les serveurs.
      VY73 , Joel

Laisser un commentaire