LE CODE RST ET SES VARIANTES

Le code RST sert à passer un report de réception à une station.
Il est composé de 3 valeurs donnant respectivement le niveau de compréhensibilité (Readability – QRK), la force de l’audition (Signal strengh – QSA) et la tonalité (Tone – QRI).
Le RST s’applique aux reports en télégraphie (ou en mode numérique : RTTY, PSK, …).
Lors de report en phonie, seul le RS est transmis.

Le code RST et ces variantes.

  • Lisibilité du signal (QRK)

La lettre R correspond à la lisibilité (readability).
Il s’agit d’une évaluation qualitative de la facilité ou de la difficulté éprouvée pour comprendre l’information transmise.
La lisibilité se mesure sur une échelle de 1 à 5.

  1. Incompréhensible
  2. A peine lisible, juste quelques mots
  3. Lisible avec beaucoup de difficultés
  4. Lisible sans difficultés
  5. Parfaitement lisible
  • Force du signal (QSA)

La lettre S correspond à la force (strength).
Il s’agit d’une évaluation de la puissance du signal reçu.
Bien qu’une mesure précise et quantitative pour la force d’un signal soit possible, en pratique les opérateurs évaluent souvent cette valeur de façon qualitative à partir du S-mètre du récepteur.
La force se mesure sur une échelle de 1 à 9.

  1. A peine perceptible
  2. Très faible
  3. Faible
  4. Faible mais bon
  5. Assez bon
  6. Bon
  7. Très bon
  8. Puissant
  9. Très puissant
  • Tonalité (QRI)

La lettre T correspond à la tonalité (tone).
Il s’agit d’une évaluation de la qualité de la modulation émise, sur une échelle de 1 à 9.
Cette valeur n’est utilisée que dans les transmissions numériques ou en Morse, et est omise pour la téléphonie.
Cependant, avec les technologies numériques modernes, les imperfections de la modulation sont de plus en plus facilement détectables par les humains.

  1. Extrêmement mauvaise, note très rauque
  2. Mauvais, note roulée sans musicalité
  3. Note grave, très faible musicalité
  4. Note grave, faible musicalité
  5. Note très vibrée, avec musicalité
  6. Note très vibrée, bonne musicalité
  7. Note assez claire, mais vibrée
  8. Note claire
  9. Note claire et absolument pure
  • Variations (Sufixes)

Une bonne transmission en téléphonie possède un RST de « 59 », « cinquante-neuf » en français ou bien « five nine », « five and nine » en anglais.
Éventuellement, on peut ajouter le nombre de décibels mesurés en plus de S9 sur l’affichage du S-mètre.
Ainsi, on peut entendre : « votre signal est à S9 plus 30 dB ».

Pendant les contests, le chiffre 9 est souvent remplacé par la lettre N car cette dernière est bien plus rapide à transmettre en Morse.
Ainsi « 599 » est transmis comme « 5NN ».

  • Suffixes pour le détail de la qualité de la porteuse.

On a ajouté des suffixes au RST pour donner des propriétés des signaux :
X : Note très pure, fréquence stable (contrôle par quartz) ;
C : Piaulements (chirp, la fréquence varie lors de la transmission) ;
D : Glissements de fréquence
K : Claquements de manipulation.
On peut ainsi transmettre un RST de type « 599K »

  • Suffixes pour les modes de propagation spéciaux. (IARU C5.9)

a : Aurore boréale
s : Rain scatter
m : Trajets multiples (Multipath)


Rédacteur/Traducteur: DXRN-ADMIN
Création DXRN®- DX Radio Via Net™



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Copyright © DXRN - DX Radio Via Net. Reproduction strictement interdite !